A Landudal, on pousse et on tire la joélette , ce qui n'est pas toujours facile.
Cela se fait dans la bonne humeur! bravo à tous!




Retour au ravito non loin du château.
Comme on le voit le 13km semble assoifer plus que le 24.
"Vous reprendrez bien une petite tranche de banane avant de repartir?"




 Quelques chemins bien creux mais bien secs agrémentent le parcours.
A droite , M Gourier vous invite au trail de Locunolé sur les bords de l'Ellé: un rendez-vous à ne pas manquer.




L'arrivée est proche et certains se sentent pousser des ailes
mais il reste une petite bosse pour calmer les ardeurs et donner soif!



Agnès fait l'avion: encore une course au compteur.J'espère qu'elle viendra découvrir les hauteurs gourinoises le 9 août.
Une dernière image de l'équipe méritante de la joélette
et à bientôt, le 26 à Locunolé.

Album N° 3