reproduction article du Ouest France

Running. Vin rouge et sport, cocktail autorisé ?

  • Le vin rouge est-il bon pour la santé et les performances du coureur à pied ?
    Le vin rouge est-il bon pour la santé et les performances du coureur à pied ? | Qimono/Pixabay/CC0

Par Audrey MERCURIN.

Boire un verre de vin rouge la veille d'une course altère-t-il les performances ? Nous avons posé la question à un médecin du sport. Son avis est surprenant.

« Le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons », déclarait Louis Pasteur. Et avec le sport, fait-il bon ménage ? Peut-on se permettre d'en consommer les veilles de courses ? Rassurez-vous : « Le vin ne doit pas être interdit chez le sportif, estime Jean-Jacques Menuet, médecin du sport et nutritionniste à Saint-Malo. On peut parfaitement en consommer, même les jours qui précèdent une compétition. »

« Il n'est pas contre-indiqué, au contraire, poursuit-il. Ça n'a jamais été un handicap. Le vin ne nuit ni à la santé, excepté pour les femmes enceintes, ni aux performances. Notamment si cela fait partie de la culture de l'athlète. Il n'y a aucune raison qu'il soit interdit. » À quelques conditions.

Règle n°1 : du vin rouge 

Contrairement aux autres vins, la grappe toute entière est utilisée pour la fabrication du vin rouge. Résultat : des bienfaits plus nombreux.
Contrairement aux autres vins, la grappe toute entière est utilisée pour la fabrication du vin rouge. Résultat : des bienfaits plus nombreux. | Ove123/Pixabay/CC0

Préférez le vin rouge au rosé et vin blanc, le "rouge" étant plus complet. Une question de fabrication. « La grappe entière est utilisée pour la fabrication du vin rouge, expose Jean-Jacques Menuet. On fermente toute la grappe, pas que le jus contrairement au vin blanc et au rosé. »

La peau et les grains, là où résident de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé, sont conservés. On y trouve notamment « resveratol », un polyphénol également présent dans les mûres, les cacahuètes ou encore le chocolat. Un antioxydant "miracle" pour certains.

Résultat : « Le vin rouge est antioxydant, vasodilatateur, anti-agrégants, il empêche le sang de coaguler, liste le médecin. Le vin rouge est également riche en fer. » Le parallèle entre santé et vin, les chiffres le prouvent, explique-t-il : « Dans le sud, où le vin rouge est davantage consommé, les maladies cardiovasculaires et cancers sont moindres.  » Au contraire, dans lenord, où la bière qui est préférée au vin, les maladies sont plus nombreuses.

Règle n°2 : un seul verre

Un seul verre, n'est-ce pas ?
Un seul verre, n'est-ce pas ? | Monicavolpin/Pixabay/CC0

Se faire plaisir - car courir doit rester un plaisir -, avec des limites. Si le vin contient des apports non négligeables - antioxydants en tête -, veillez à le consommer avec modération. « Un verre, c’est intéressant en termes de nutrition, juge Jean-Jacques Menuet. Pas plus. » Les effets négatifs pourraient ensuite l’emporter. Il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit d'alcool.

Et qui dit alcool, dit aussi addiction et moult maladies lorsque la consommation n'est pas maîtrisée. L'alcool augmente la tension artérielle et déshydrate le corps, ce qui n'est pas favorable au sportif. Alors un seul verre de "rouge"... Et puis de l'eau.

Règle n°3 : du vin bio

Préférez le vin bio pour moins d'additifs.
Préférez le vin bio pour moins d'additifs. | DR

Du vin rouge, oui, mais du bio. « Je dis à mon sportif : si tu aimes le vin, prends en volontiers un verre, mais sans sucre ajouté pour la conservation, sans additif, raconte Jean-Jacques Menuet. Un vin sans pesticides, bio. Car le problème de beaucoup de vins, c'est que pour le conserver, ils ajoutent des additifs. » 

Sur son site internet, le médecin conseille le vin rouge du Médoc : « Ce n’est pas de la publicité, mais ce vin, cultivé sur des terres très riches en fer, contient donc un peu de fer. » Il invite par ailleurs les personnes atteintes de diabètes ou en surpoids à éviter la consommation d'alcool et à se rapprocher d'un médecin.

Les lundi 30 et Mardi 31 octobre prochain Nicolas le DAIN , Magali BIDON, ainsi que David le PAGE , vont promouvoir le don de plasma en courant entre les 2 maisons du don de Quimper et Brest en Aller/retour soit 180 kms.

Le Départ est prévu à 3 heures du matin de l'EFS de Quimper le lundi 30 octobre pour arriver vers 16h à la maison du don a Brest - 255 rue jean Jaurès.

Le retour vers Quimper, à partir 19h 30, pour une arrivée vers 12h le mardi 31 à la maison du don de Quimper ( derrière l'hopital - accès par la rue Emile Zola).

 

L'action sera réussie si un bon nombre de sportifs.sportives viennent nous acceuilir sur les 2 centres, mais surtout s'ils prennent rendez-vous pour un don de plasma ou de sang.

 

Si vous désirez courir un bout de route ou nous accompagner a vélo, vous serez les bienvenue, surtout de Plougastel a Brest ( Aller) et de Quemeneven a Quimper ( retour).

Pour contacter Nicolas sur sa page Facebook : Nico le Dain

Le Don de Plasma et l'aventure de Nico en 2016Le Don de Plasma et l'aventure de Nico en 2016

Itinéraire A/R

EFS Quimper - Ty nay - Voie Romaine - Menfouest - Quéméneven - Cast - Dinéault - Pont de Térénez - Rosnoên - Le Faou - Hopital Camfrout - Daoulas - Loperhet - Sport plougastel Daoulas - EFS de Brest et puis le retour en sens inverse.

 

Article du Telegramme du 03/09/17 : Licences visite médicale en option

Trail du Ster-Goz le dimanche 24 septembre à Kernevel

  • Trail de 22 km départ a 9h30
  • Trail de 12.5 km départ à 10h00
  • Marche 12 et 18 à partir de 7h30

9éme edition du trail du ster goz dimanche 24 septembre a Kernevel des parcours toujours aussi nature cette année nous vous emmènerons a nouveau vers le bois de coatloch etant donne l'engouement de l'annee précédente pour ces nouveaux circuits pour les deux distances le trail court restant a 12.5 kms et le trail long avec une nouvelle boucle dans le bois portant la distance a 23.5 kms au lieu des 20 kms de l'année précédente comme le montre la photo vous traverserez le Ster Goz juste avant l'arrivée et la remontée sur le stade de la Boissiere

La route est toujours absente de nos circuits comme tout les ans au grand grand maximum 300 mètres sur le long venez donc nombreux et nombreuses le vérifier rendez vous le 24 septembre a partir de 9h30 pour le long et 10h00 pour le 12.

 A bientôt toute l'équipe de Rosporden Oxygene

Trail de L'huître a Riec S Belon

( article du telegramme)

Le record de participation des coureurs (517) au Trail de l'huître, conjugué avec un accompagnement de partenaires en hausse, laissait entrevoir une belle et grande réussite au niveau de l'enveloppe financière de cette quatrième édition... Le bénéfice réalisé (5.000 €) vient récompenser l'investissement de toute une équipe de bénévoles (une centaine) mobilisés sur le terrain pour bien entourer l'événement, dont la solidarité constitue le fil rouge.

Trois associations bénéficiaires


La somme sera répartie entre trois associations caritatives : le Téléthon, « Axistance Vietnam » et « Un bouchon, un sourire » (aide à l'achat de fauteuils handicapés enfants). « Nous remercions également chaleureusement tous les coureurs et partenaires (ostréiculteurs, commerçants, artisans, chefs d'entreprises, organismes bancaires...), les services techniques municipaux et la Protection civile pour leur adhésion à notre démarche », soulignaient les responsables. Une réception sera organisée, courant septembre, pour la remise des chèques aux responsables des trois associations.

reproduction article du Ouest France

Running. Vin rouge et sport, cocktail autorisé ?

  • Le vin rouge est-il bon pour la santé et les performances du coureur à pied ?
    Le vin rouge est-il bon pour la santé et les performances du coureur à pied ? | Qimono/Pixabay/CC0

Par Audrey MERCURIN.

Boire un verre de vin rouge la veille d'une course altère-t-il les performances ? Nous avons posé la question à un médecin du sport. Son avis est surprenant.

« Le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons », déclarait Louis Pasteur. Et avec le sport, fait-il bon ménage ? Peut-on se permettre d'en consommer les veilles de courses ? Rassurez-vous : « Le vin ne doit pas être interdit chez le sportif, estime Jean-Jacques Menuet, médecin du sport et nutritionniste à Saint-Malo. On peut parfaitement en consommer, même les jours qui précèdent une compétition. »

« Il n'est pas contre-indiqué, au contraire, poursuit-il. Ça n'a jamais été un handicap. Le vin ne nuit ni à la santé, excepté pour les femmes enceintes, ni aux performances. Notamment si cela fait partie de la culture de l'athlète. Il n'y a aucune raison qu'il soit interdit. » À quelques conditions.

Règle n°1 : du vin rouge 

Contrairement aux autres vins, la grappe toute entière est utilisée pour la fabrication du vin rouge. Résultat : des bienfaits plus nombreux.
Contrairement aux autres vins, la grappe toute entière est utilisée pour la fabrication du vin rouge. Résultat : des bienfaits plus nombreux. | Ove123/Pixabay/CC0

Préférez le vin rouge au rosé et vin blanc, le "rouge" étant plus complet. Une question de fabrication. « La grappe entière est utilisée pour la fabrication du vin rouge, expose Jean-Jacques Menuet. On fermente toute la grappe, pas que le jus contrairement au vin blanc et au rosé. »

La peau et les grains, là où résident de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé, sont conservés. On y trouve notamment « resveratol », un polyphénol également présent dans les mûres, les cacahuètes ou encore le chocolat. Un antioxydant "miracle" pour certains.

Résultat : « Le vin rouge est antioxydant, vasodilatateur, anti-agrégants, il empêche le sang de coaguler, liste le médecin. Le vin rouge est également riche en fer. » Le parallèle entre santé et vin, les chiffres le prouvent, explique-t-il : « Dans le sud, où le vin rouge est davantage consommé, les maladies cardiovasculaires et cancers sont moindres.  » Au contraire, dans lenord, où la bière qui est préférée au vin, les maladies sont plus nombreuses.

Règle n°2 : un seul verre

Un seul verre, n'est-ce pas ?
Un seul verre, n'est-ce pas ? | Monicavolpin/Pixabay/CC0

Se faire plaisir - car courir doit rester un plaisir -, avec des limites. Si le vin contient des apports non négligeables - antioxydants en tête -, veillez à le consommer avec modération. « Un verre, c’est intéressant en termes de nutrition, juge Jean-Jacques Menuet. Pas plus. » Les effets négatifs pourraient ensuite l’emporter. Il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit d'alcool.

Et qui dit alcool, dit aussi addiction et moult maladies lorsque la consommation n'est pas maîtrisée. L'alcool augmente la tension artérielle et déshydrate le corps, ce qui n'est pas favorable au sportif. Alors un seul verre de "rouge"... Et puis de l'eau.

Règle n°3 : du vin bio

Préférez le vin bio pour moins d'additifs.
Préférez le vin bio pour moins d'additifs. | DR

Du vin rouge, oui, mais du bio. « Je dis à mon sportif : si tu aimes le vin, prends en volontiers un verre, mais sans sucre ajouté pour la conservation, sans additif, raconte Jean-Jacques Menuet. Un vin sans pesticides, bio. Car le problème de beaucoup de vins, c'est que pour le conserver, ils ajoutent des additifs. » 

Sur son site internet, le médecin conseille le vin rouge du Médoc : « Ce n’est pas de la publicité, mais ce vin, cultivé sur des terres très riches en fer, contient donc un peu de fer. » Il invite par ailleurs les personnes atteintes de diabètes ou en surpoids à éviter la consommation d'alcool et à se rapprocher d'un médecin.

Les lundi 30 et Mardi 31 octobre prochain Nicolas le DAIN , Magali BIDON, ainsi que David le PAGE , vont promouvoir le don de plasma en courant entre les 2 maisons du don de Quimper et Brest en Aller/retour soit 180 kms.

Le Départ est prévu à 3 heures du matin de l'EFS de Quimper le lundi 30 octobre pour arriver vers 16h à la maison du don a Brest - 255 rue jean Jaurès.

Le retour vers Quimper, à partir 19h 30, pour une arrivée vers 12h le mardi 31 à la maison du don de Quimper ( derrière l'hopital - accès par la rue Emile Zola).

 

L'action sera réussie si un bon nombre de sportifs.sportives viennent nous acceuilir sur les 2 centres, mais surtout s'ils prennent rendez-vous pour un don de plasma ou de sang.

 

Si vous désirez courir un bout de route ou nous accompagner a vélo, vous serez les bienvenue, surtout de Plougastel a Brest ( Aller) et de Quemeneven a Quimper ( retour).

Pour contacter Nicolas sur sa page Facebook : Nico le Dain

Le Don de Plasma et l'aventure de Nico en 2016Le Don de Plasma et l'aventure de Nico en 2016

Itinéraire A/R

EFS Quimper - Ty nay - Voie Romaine - Menfouest - Quéméneven - Cast - Dinéault - Pont de Térénez - Rosnoên - Le Faou - Hopital Camfrout - Daoulas - Loperhet - Sport plougastel Daoulas - EFS de Brest et puis le retour en sens inverse.

 

Article du Telegramme du 03/09/17 : Licences visite médicale en option

Trail du Ster-Goz le dimanche 24 septembre à Kernevel

  • Trail de 22 km départ a 9h30
  • Trail de 12.5 km départ à 10h00
  • Marche 12 et 18 à partir de 7h30

9éme edition du trail du ster goz dimanche 24 septembre a Kernevel des parcours toujours aussi nature cette année nous vous emmènerons a nouveau vers le bois de coatloch etant donne l'engouement de l'annee précédente pour ces nouveaux circuits pour les deux distances le trail court restant a 12.5 kms et le trail long avec une nouvelle boucle dans le bois portant la distance a 23.5 kms au lieu des 20 kms de l'année précédente comme le montre la photo vous traverserez le Ster Goz juste avant l'arrivée et la remontée sur le stade de la Boissiere

La route est toujours absente de nos circuits comme tout les ans au grand grand maximum 300 mètres sur le long venez donc nombreux et nombreuses le vérifier rendez vous le 24 septembre a partir de 9h30 pour le long et 10h00 pour le 12.

 A bientôt toute l'équipe de Rosporden Oxygene

Trail de L'huître a Riec S Belon

( article du telegramme)

Le record de participation des coureurs (517) au Trail de l'huître, conjugué avec un accompagnement de partenaires en hausse, laissait entrevoir une belle et grande réussite au niveau de l'enveloppe financière de cette quatrième édition... Le bénéfice réalisé (5.000 €) vient récompenser l'investissement de toute une équipe de bénévoles (une centaine) mobilisés sur le terrain pour bien entourer l'événement, dont la solidarité constitue le fil rouge.

Trois associations bénéficiaires


La somme sera répartie entre trois associations caritatives : le Téléthon, « Axistance Vietnam » et « Un bouchon, un sourire » (aide à l'achat de fauteuils handicapés enfants). « Nous remercions également chaleureusement tous les coureurs et partenaires (ostréiculteurs, commerçants, artisans, chefs d'entreprises, organismes bancaires...), les services techniques municipaux et la Protection civile pour leur adhésion à notre démarche », soulignaient les responsables. Une réception sera organisée, courant septembre, pour la remise des chèques aux responsables des trois associations.