Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

 

 

Ta pratique CAP et sportive ( trail route ...etc)

 

Je pratique essentiellement le trail sur des formats, le plus souvent, entre 20 et 30 km (jusqu'à présent) Mon expérience de la CAP est récente car j'ai arrêté de jouer au football en juin 2014 (à 36 ans). Je n’exclue rien concernant l'évolution de ma pratique ; Trail, route, cross, court, long, très long... Je viens notamment de terminer le 83km de Belle Ile en trail ; une expérience magnifique même si j'ai explosé à 8 km de l'arrivée (je finis en 7h50 et 11e) Pour préparer cette course et suite à mes problèmes de genoux j'ai croisé avec pas mal de vtt.

 

Je pense garder cette bonne habitude même si j'aime moins ça. Je fixe mes objectifs principaux en fonction de l'envie du moment, je m'assure qu'ils sont en adéquation avec ma vie professionnelle et familiale et j'y vais à fond.

 

 

 

Ton club ou sponsor en quelques mots , ce qu'il t apporte dans ta pratique

 

Je viens des sports collectifs, j'ai donc besoin de partager ma pratique. Faire partie d'un groupe est très important pour moi. En 2015 j'ai couru pour Gourin court et j'ai ainsi rencontré des coureurs de tout niveaux mais tous passionnés avec qui j'apprécie encore de partager quelques séances collectives (encore merci Olivier pour ton investissement).

 

Aujourd'hui, je porte les couleurs d'Endurance Shop à Lorient. J'ai tout de suite eu un bon feeling avec Stéphane Le Leannec qui gère le magasin. En dehors de son soutien matériel, Endurance Shop me permets d'élargir mon réseau de relations dans l'univers du trail running.

 

Le Challenge Armor Argoat et ses courses ( ce que tu aimes le plus ou le moins)

 

Le challenge Armor Argoat permet de découvrir des circuits superbes et variés. Du bord de mer aux campagnes les plus reculées. Des formats de courses allant de 120 à une 12e de km... Y' a de quoi faire ! C'est aussi bien sympa de croiser les mêmes têtes régulièrement, petit à petit des liens se tissent.

En 2015, j'ai trouver rude l’enchaînement des courses en septembre octobre alors qu'à d'autres moments de la saison il y a des courses très espacées. Il faut vraiment adapter son entraînement mais c'est aussi intéressant. J'ai adoré la bagarre pour le classement général : les courses mais aussi des calculs, la stratégie... Top !

 

 

Ta saison 2016 et tes projets pour 2017

 

En 2016 j'avais vraiment envie d’enchaîner après une très belle 1ère saison et ma 2e place sur le challenge. Je projetais d'aller sur le challenge OTT tout en restant présent sur l'Armor Argoat (mais moins assidu) et bien sur belle île mais en cerise sur le gâteau.

Gros coup de frein à main à cause de douleurs subites aux genoux fin novembre 2015 alors que je redémarrais après une bonne coupure. Ostéo, Kiné, IRM, Chirurgien... rien à faire, il faut envisager d’arrêter la cap ou au moins de façon intensive. Impossible de courir pendant 3,5 mois. Sur les conseils d'un coureur bien connu du challenge 2015, je m'en suis remis aux mains d'une magnétiseuse ! « la magie à opérée ! » Quand j'ai pu reprendre, j'ai tout mis sur belle île en trail.

J'ai effectué une préparation spécifique accompagné par Xavier Le Floc'h, ancien tri-athlète international, aujourd'hui coach sportif et vivant à Gourin. Il a structuré mon entraînement de façon équilibrée. Au top par rapport à mes capacités et ma blessure, le travail et la vie de famille mais aussi mes ambitions … je suis revenu doucement sans stress car le seul vrai objectif était BI.

 

 

Thomas et L'Ultra des vagues 2016.

Même si cette course n'est pas l'UTMB ou le GR de la Réunion. Me voilà Finisher de mon 1er ultra trail en bouclant le tour de belle Île en mer et ses 83 km en 7h50 et en 10e position. Une course qui a lieu tous les 2 ans et où avoir un dossard est déjà une aventure... l'ultra des vagues et ses petites soeurs de Belle Île en trail (45km, 19 km et 9km) sont des courses vraiment magiques tant le cadre et magnifique et la population accueillante sans parler d'une organisation au top.

Avec une team de choc sur place. Merci encore à Julien le Clechh et Rico Salaunn qui étaient à bloc toute la course au volant de la clio deMich Traill. La famille présente et l'arrivée avec les enfants... Merci Céline d'avoir adhéré au projet malgré les "petits sacrifices" de l'entraînement... j'étais prêt !

Un plan d'entraînement et des conseils au top délivrés par Xavier Le Floch qui s'implique à fond pour ses athlètes. Julia Ménard et ses bons conseils nutrition qui, de la maternité à suivit la course à fond .Aucun soucis matériel, Merci encore Stephane Le Leannec ( endurance Shop).

Le tableau semble parfait et je ne peux que positiver sur cette expérience mais je reste un peu sur ma fin quant au déroulement de la course et ma performance finale : Après un départ prudent, je me suis attaché à respecter le plan de course prévu à bien m'alimenter et m'hydrater. Tout a roulé comme sur le papier (malgré quelques logiques coups de moins bien) jusqu'au 60e où les premiers signes de faiblesses sont apparus, j'ai alors un peu de mal à rester calme et à gérer le stress qui monte. Je ralenti, bois et mange. je reste dans le coup et bien installé en 5e position car Olivier Rio vient de me doubler mais Christophe Malarde s'est arrêté.

Les 2 premiers V.Laporte et F.Laureau sont loin devant et Tom Le Lons a fait le trou en 3e position. Mais, à environ 6 km de la fin et en 6e position (un autre coureur était revenu sur moi) alors que je reviens sur l'autre Thomas qui est dans le dur... J'EXPLOSE EN PLEIN VOL!!! J'ai jamais connu ça.

Tous les voyants sont au rouge! Vertiges, troubles digestifs, crampes, fatigue extrême (j'avais l'impression que j'allais m'endormir!) Je veux arrêter, je veux un steak frites et un lit. A ce moment, plus rien ne compte, les mecs reviennent derrière et je m'en fou. Je me suis même allongé un peu... je sais pas trop pourquoi je me suis relevé... mais comment envisager de ne pas boucler la boucle si prêt de l'arrivée (même si à ce moment tout me paraît horriblement loin et long) Je marche, tangue et trottine de temps en temps.

Je remercie aussi les coureurs et bénévoles qui m'ont encouragés. A l'entrée dans le Palais Céline et les enfants sont là, remontés à bloc mais j'ai du mal à faire bonne figure, j'ai même triste allure. A l'arrivée je m'effondre de fatigue et de déception. Je me ressaisi Quand Jeanne, 4 ans, me dit :" papa t'es mort? " Mais trop tard je suis pris en charge au poste de secours... tout va bien. Après cette bonne bière et un gros sandwich, j'arrive à positiver pour toutes les bonnes raisons évoquées plus haut.

Voilà un apprentissage en règle!! Encore Merci à tous. Et pourquoi pas dans 2 ans ??? Maintenant on récupère, on fait du gras et juste quelques courses pour le plaisir avant de définir les objectifs pour 2017, j'ai déjà une petite idée...

 

 

 

Les autres courses ont fait partie intégrante de la prépa. Pour 2017, je reviens sur mon objectif premier de 2016 à savoir l'OTT. C'est pourquoi je prends le départ du 45 à Cléguer, histoire de prendre la température avant une petite coupure hivernale. Ce choix me prive du doublé Noz 11km + 18km le dimanche qui m'aurai classé sur le challenge car je n'ai que 5 courses. Tant pis, l'année prochaine peut être...

 

Endurance Shop Lorient

enduranceshoplorient16Capture du 2016 10 19 15 18 01

Classements

Classements
Retrouvez tous les classements des courses du Challenge

Calendrier

Calendrier
Le calendrier des courses du Challenge Armor Argoat