Défi “Bretagne Ultra Trail” accompli avec bonheur !

3 mai 2019 4 Par Frédéric

Je m’interrogeais dans mon article précédent pour savoir si ce défi était fou ou logique ? Je réponds aujourd’hui : les 2 mon capitaine, et bien plus encore. En le relisant, je m’aperçois comme il est empreint de doute et de naïveté. Mais cet ultra trail, ce 1er pour moi, maintenant, je l’ai fait ! Et ça change beaucoup de choses.

>>> Relire l’article “Bretagne Ultra Trail : mon défi fou ou logique?”

J’avoue que les quelques jours qui ont précédés ont été sources d’appréhension, voire de stress… Comme une prise de conscience : 103 kilomètres, c’est beaucoup quand même ! Des doutes ont commencé à poindre : ne m’étais-je pas surestimé? Comme pour conjurer cet état, j’ai commencé à me visualiser en train de courir cet ultra trail et … de passer la ligne d’arrivée. Cela paraissait tellement réel, que mon cœur s’emballait et que je serrai le poing ! Je pouvais même m’imaginer “dans le dur”, en train de me “traîner”, mais une évidence s’imposait naturellement : j’allais finir. C’est fort de cette image mentale que j’ai pu partir “conquérir” mon 1er Ultra Trail. Je partage ici mes joies, mes apprentissages, une frustration et un nouveau défi … ( cliquez pour lire la suite)


“Bretagne Ultra Trail” : mon défi fou ou logique?

22 mars 2019 0 Par Frédéric

L’organisation du Bretagne Ultra Trail et du Challenge Trail Armor Argoat m’a demandé de proposer un article sur “mon envie de BUT et mes envies de coureurs”. Il se trouve en effet que je fêterai mes 43 ans sur cet ultra trail le jour même du parcours de 103 km et dès la ligne d’arrivée franchie… Enfin je l’espère!

J’ai une révélation à vous faire : ce sera officiellement mon premier ultra trail au sens de la FFA (= Trail > 80 km) ! La plus longue distance que j’ai parcourue jusqu’à présent étant le trail de Guerlédan : 63 km et 2600m D+. Autant dire que cette première fois aura vraiment une saveur particulière… Qui plus est dans une région d’adoption que j’affectionne depuis mon enfance!

Mal de dos, multiple blessure, burn out… Ce défi est-il raisonnable?

Des problèmes de dos incompatibles avec la course à pieds?

Alors que je reprenais la course à pieds en 2013 après un défi lancé en soirée par des amis… Je fus vite rattrapé par mes problèmes de dos. Au point d’être rapidement immobilisé après mon premier semi-marathon : douleurs lombaires, début de sciatique, radios, IRM… Le diagnostic tombe : protusion et saillie discale de 9 mm en L4-L5 et 1 mm en L5-S1.

Rien de grave en somme : cela ne mérite pas une opération chirurgicale comme certaines hernies, mais c’est tout de même handicapant et douloureux par épisode. L’avis de mon médecin traitant de l’époque est sans appel : la course à pieds est la dernière activité sportive recommandée en pareille situation, car trop traumatisante…

Ma décision fut d’abord de lever le pied...................................( lire la suite sur son blog)