A paraitre le 22 mars 2018 aux editions Paulsen (cliquez ici)

La folle Histoire du Trail

 

Le prochain a lire Courir de plaisir de Nathalie Lamoureux paru en 2011

au éditions Paulsen ( Guerin) ISBN 978235221-0511 (cliquez) | Editions Paulsen - lire un extrait sur le site des éditions Guérin

en attendant a lire sur le Blog COURIR PLUS LOIN ( cliquez ici):À propos de Nathalie Lamoureux

Nathalie Lamoureux est journaliste au Point. Elle a commencé la course à pied relativement tard, à 36 ans avec un semi-marathon, sans passé sportif particulier. D’ailleurs, elle se définit elle-même comme « une néophyte au passé sportif quasi nul ». Depuis, c’est une vraie passion qui est née, et c’est surtout pour les courses longues distances qu’elle se passionne : Marathon des Sables (course par étape sur 7 jours dans le désert marocain, de 250km environ, en autosuffisance alimentaire pour une semaine !), UTMB (Utra-Trail du Mont-Blanc, 168km et 9600m de dénivelé positif à boucler en moins de 46h), Petite Trotte à Léon (PTL pour les intimes, 240km et 18000m de dénivelé positif, autonomie complète), et bien d’autres !


Les enfants d'Achille et Nike par Martine Segalen

j'ai oublié ce livre, je vais devoir le relire, dans sa page : " ....la course a pied constitue un de ces contre-poisons que suscite la société: courir est une forme de liberté qui sert à reconquérir son corps, à reconquérir la ville et un de ces espaces de microsociabilité qui constitue la trame sociale de notre modernité ....." . Sacré programme !!!

editions Métailié 1er publication en 1994 et Republication : 11/05/2017 Nombre de pages : 280 ISBN : 979-10-226-0659-2

Désir d’extrême, dépassement de soi, culte du corps : la course à pied est un sport populaire et démocratique qui ne cesse d’attirer de nouveaux adeptes. Les marathons en tout genre explosent, de l’épreuve de l’extrême à la célébration collective, avec musique et flonflons, le marché de la chaussure connaît une croissance exponentielle… le running est partout !

Dans ce livre visionnaire, doté d’une nouvelle introduction, Martine Segalen, coureuse et ethnologue, décrit ce nouveau rituel à travers l’analyse d’un certain nombre de courses “historiques” (marathon de New York, de Paris) en parallèle avec la course à pied dans des sociétés traditionnelles comme les Tarahumaras ou les Bororos.

Combinant approche sensible et démarche ethnographique, Martine Segalen montre que courir est une forme de liberté qui sert à reconquérir à la fois son corps, la ville et la communauté. Être coureur, c’est être moderne !

« Martine Segalen raconte comment la course fut de tout temps un rituel mettant en scène le groupe social et affirme qu’il en est de même aujourd’hui : « La course met en scène l’illusion démocratique, tous égaux en dossard et en short. Elle donne le pouvoir redoutable de réinvestir les lieux urbains et de retrouver des formes d’excès dont le quotidien nous prive ». – Le Point


Eat Run de Scott Jurek :

Parution : 19 mars 2015 Thème Course à pied  Genre Biographie Format (Taille) 150 x 210 mm Nombre de pages 320 Nombre d'llustrations 29

Collection Guérin Format Terra Nova ISBN 978235221-1259 | Editions Paulsen  ( cliquez )

Après avoir rencontré un grand succès aux États-Unis, le livre Eat & Run, écrit par le coureur Scott Jurek est publié en France depuis avril 2015.
Dans ce livre, l’auteur évoque, avec une grande sensibilité, son improbable parcours. Enfant chétif et peu enclin aux pratiques sportives, il est parvenu à se transformer en athlète d’exception. Une mutation rendue possible grâce à un mental hors norme et en suivant un régime alimentaire rigoureux. Mêlant souvenirs personnels, conseils sportifs et recettes de cuisines véganes, Scott Jurek dévoile son histoire personnelle, son mode de vie et les secrets d’entrainement qui l’ont emmené au plus haut niveau de l’ultra-marathon. Depuis près de 20 ans, Scott Jurek domine de toute sa classe le monde exigeant et en pleine expansion de l’ultra-marathon.


Détenteur depuis 2010 du record des États-Unis sur 24 heures, il est aussi l’un des personnages principaux du best-seller Born to Run, de Christopher McDougal, (Éditions Guérin, 2012). Dans Eat and Run, il dévoile sa vie privée et retrace sa carrière exceptionnelle de champion végétarien pour en faire une source d’inspiration à l’attention de tous les autres coureurs.De son enfance passée à chasser et à pêcher dans un Meadwest où la viande est à l’honneur à chaque repas, à son immersion progressive dans l’ultra-marathon et le végétarisme, Scott témoigne du pouvoir infini de la volonté et fait voler en éclats les idées reçues en matière de diététique sportive.
Avec ses récits de courses épiques, ses conseils pratiques et ses recettes personnelles, il offre à tous une source de motivation et nous ouvre en passant de nouveaux horizons culinaires



Les éditions Paulsen ( Guérin), sont un véritable trésor pour celles et ceux qui aiment les aventures humaines, des livres de voyages qui vous transportent a travers le monde avec des personnes passionnantes  et passionnés , vous trouverez certainement le livre qui vous convient.

Born to Run  aux éditions Guérin

Mais pourquoi Christopher McDougall a-t-il mal aux pieds à chaque fois qu’il court ? Pour répondre à cette entêtante question, l’auteur part à la recherche d’une tribu légendaire et d’un mystérieux Caballo Blanco, cachés dans les replis inaccessibles du Copper Canyon au Mexique.

Sous la menace des narcotrafiquants, au cœur de reliefs vertigineux où se blottissent des villages invisibles, Christopher McDougall va rencontrer les Tarahumaras et découvrir un mode de vie qui révolutionnera le monde de la course à pied.

Une galerie de portraits de coureurs « plus fous les uns que les autres ».

Born to run nous embarque dans un tourbillon de rencontres avec des personnages capables de courir 200 kilomètres sous 50 °C dans la vallée de la Mort ou à plus de 4000 mètres sur les montagnes du Colorado.

En racontant quelques-unes des plus incroyables courses de longue distance de la planète, l’auteur nous plonge dans un univers aux limites de l’endurance humaine.

Parution : Aout 2012 Thème Course à pied Genre Récit  Format (Taille) 150 x 210 mm Nombre de pages 416

Nombre d'llustrations 0  Collection Guérin Format Terra Nova

ISBN 978235221-0627 | Editions Paulsen


Sarah Marquis parcourt le monde a pied en solitaire depuis plus de 23 ans. Après la traversée des états unis, 14000km dans l'outback australien et 7000 km sur la voie des Andes, elle s'est lancée un défi titanesque avec cette expédition. http://sarahmarquis.ch/explorer/

SARAH Marquis : SAUVAGE PAR NATURE , de sibérie en Australie 3 ans de marche extrème en solitaire. Emission avec ELise Lucet

1 000 jours et 1 000 nuits : Sarah Marquis a traversé à pied et seule tout le continent austral. Entre les attaques de cavaliers mongols et les trafiquants de drogue de la jungle laotienne, les animaux sauvages et les rigueurs climatiques, dépouillée de tout superflu, la jeune femme s'est adaptée aux conditions les plus extrêmes. Ainsi, elle a tenté de mieux comprendre ce qui nous lie à la Terre.Elle nous livre son récit, tantôt drôle, tantôt poignant, tantôt inquiétant, et sa philosophie de la vie, son cheminement intérieur.

Elle nous entraîne dans l'aventure humaine la plus pure. Une odyssée extraordinaire.« Une soif incontrôlable de liberté et de découverte. Une agréable bouffée d'air frais. Le bonheur selon Sarah Marquis. » Le Parisien MagazineSarah Marquis a reçu le prix européen de l'Aventurier de l'année 2013Inclus un cahier photos~~Née en 1972 en Suisse, Sarah Marquis parcourt le monde à pied en solitaire depuis prèsde vingt-cinq ans. Après avoir traversé les États- Unis, marché 14 000 kilomètres dans l'Outback australien et 7 000 kilomètres sur la cordillère des Andes,

elle a publié trois ouvrages retraçant ses expéditions, aux éditions Michel Lafon : Sauvage par nature. De Sibérie en Australie, 3 ans de marche extrême en solitaire (2014) et Déserts d'altitude. Du Chili au Machu Picchu, 8 mois à pied sur la cordillère des Andes (2015) et Face-à-face nature (2016). Elle a remporté le prix européen de l'Aventurier de l'année 2013 et, en 2014, elle a été nominée pour le prix

Aventurière de l'année par le magazine National Geographic.Retrouvez toute l'actualité de l'auteur sur : www.sarahmarquis.ch

 Date de parution mai 2014  Editeur Michel Lafon  Collection Temoignage   Format 14cm x 22cm Nombre de pages  ISBN 13:978-2-7499-2073-3


En ce début 2018, un livre a lire pour les passionnés...et les autres, avec un titre évocateur : " après quoi tu cours ?", l'auteur coureur et sociologue, devise sur la course a pied.

Dans cet ouvrage à la page 116 , il nous parle du tissu associatif et ainsi d'une association membre du Challenge Armor Argoat  : Erge vras Court

".....Ansi la petite association qui organise le trail de l'Odet ( en Bretagne) a été créée en 1989 " par une équipe de coureurs à pied qui voulaient participer aux 24 heures de Gourin". La petite équipe a ensuite créé une association - Erge Vras Court - qui se donne pour mission de "promouvoir la course a pied, en découvrant la commune ( ...) et de rencontrer des amis de toutes les catégories partageant la même passion".....

Les 24 heures de Gourin ( article sur les 24 heures) n'existe plus, et le le club de "Gourin court" à arréter son organisation en 2017 -

Après quoi tu cours : éditions sciences humaines Jean Francois Dortier septembre 2016 - 184 pages - ISBN : 97829361063504

Par Audrey MERCURIN.

Si 16 millions de Français courent régulièrement, peu savent pourquoi. Le sociologue Jean-François Dortier a rédigé un ouvrage sur le sujet : "Après quoi tu cours ?" Nous l’avons contacté. Il liste les cinq raisons principales.

1. Pour reprendre en main sa vie

Les bonnes résolutions de nouvelle année ou de rentrée. Là est souvent le point de départ chez les novices. "Une sorte de reprise en main de sa vie sur trois aspects : ma santé, mon corps et mon bien-être psychologique", liste le sociologue Jean-François Dortier, auteur de l’ouvrage Après quoi tu cours ? et directeur du magazine Sciences Humaines.

L’envie de perdre du poids, pour la santé ou pour (se) plaire, se vider l’esprit et rechercher un équilibre de vie. "Un esprit sain dans un corps sain", dit l’adage. C’est ce qu’offre la course à pied. Courir permet de se sentir mieux physiquement et psychologiquement.

2. Parce que ça fait du bien

Qui n’est jamais parti courir énervé (par sa journée, une dispute), ou à reculons, et revenu avec le sourire ? Courir fait du bien. Le cerveau libère des endorphines, hormone du bonheur, pendant et après l’exercice physique. Le coureur se sent heureux.

Si, pour les néophytes, courir n’est pas une partie de plaisir (si bien que beaucoup abandonnent), la satisfaction vient très vite pour ceux qui persistent. Un cercle vertueux, détaille le sociologue : "On perd du poids, on a donc une gratification physique et on commence à se sentir bien. Résultat : on s’améliore et on a là une gratification sportive." La suite ? Le coureur veut alors se défier.

3. Pour se donner un défi

Quand vous avez réussi 3 km, vous avez envie d’en faire 5. Quand vous avez fait 45' au 10 km, vous souhaitez faire 43. Quand vous avez fait un trail de 14 km, vous souhaitez faire un trail de 26. Pour vos 40 ans, vous vous inscrivez pour un marathon. Les exemples sont nombreux. "C’est souvent un défi par rapport à soi-même, livre-t-il, ce qui explique que beaucoup s’alignent dans des courses pour dépasser leurs propres objectifs."

C’est la nature même de l’homme, se défier, visez plus haut. Se donner des objectifs permet aussi de se motiver à continuer, ne pas abandonner. Sans objectif fixé, difficile parfois d’aller s’entraîner. Aussi, "l’entraînement entraîne le défi."

4. Pour l’aspect social

Si certains courent seul, pour se retrouver, nombreux sont ceux qui vont courir à deux ou en groupe. "L’effet groupe engendre un effet d’entraînement, expose l’auteur. C’est ce qui fait que beaucoup continuent à courir." Le groupe motive, fédère. En témoigne l’essor des communautés de coureurs.

Beaucoup débutent parce qu’ils sont entraînés par un ami ou des collègues. Beaucoup vont rejoindre des clubs pour rencontrer des personnes qui partagent la même passion, trouver un groupe qui les tirera vers le haut, leur donnera envie d’aller s’entraîner, leur permettra d’appartenir à un groupe, une communauté. "Les courses, elles, sont une sorte de fête miraculeuse, une cérémonie collective."

5. Pour l’effet anti-stress

Dans une société stressante, et une vie souvent bien remplie, courir est un moyen de s’évader. "Une récréation", image Jean-François Dortier. Une parenthèse qui permet d’échapper au quotidien. "Ce n’est pas pour rien que la course s’est développée en même temps que le stress dans notre société", poursuit le sociologue. Sport libre (nul besoin d’horaire, de lieu, d’équipement), la course à pied offre effectivement une sensation de réelle liberté.

Le coureur déconnecte et, paradoxalement, il se sent vivre. "La machine s’arrête, on la débranche, on décroche. Et on vit son aventure personnelle. " Une façon de souffler, se retrouver, mais aussi de se défouler, se décharger. "Nous sommes des boules d’énergie, compare-t-il. Le sport permet de remettre tout à niveau." Bonnes et mauvaises ondes. Pour retrouver son équilibre. Vous sentez que vous allez vous emporter ? Filez courir.


Des bosses et des bulles ( 1 eres foulées) de Matthieu Forichon.

Comment ne pas se reconnaître dans les bulles de Matthieu, illustrateur et féru de course a pied ,rené charles a souvent fort a faire  quand la saison arrive,comment choisir , comment être comment penser...... comment vivre le trail.

a lire de toute urgence pour se rattraper, retrouver ses publications diverses: calendrier , livres ....commet se faire plaisir ou faire plaisir, et puis il y a aussi le blog des bosses et des bulles.


La forme et la frime de Lucy-Anna Kukstas

Après les périodes de fêtes et de ripailles, un livre amusant et si  " la bonne humeur conditionne le choix des menus"

Sommes-nous vraiment faits pour vivre en nous privant de manger et en nous astreignant à des exercices pénibles ? Dans ce livre vif et drôle où le bon sens le dispute aux derniers acquis de la recherche, Lucy-Anna Kukstas montre l'absurdité de cette idéologie de la souffrance et de la privation. En fait, notre problème consiste à réconcilier notre corps de chasseur-cueilleur - qui n'a pas changé depuis 35 000 ans - avec notre cerveau d'homme moderne. C'est là qu'est le chemin de la forme, dans une complicité étroite qui unirait le corps et le cerveau, mais aussi le corps et son environnement. Tout un programme auquel Lucy-Anna Kukstas nous invite dans un livre qui érige le plaisir en règle d'or et nous propose une hygiène de vie pour le troisième millénaire. Lucy-Anna Kukstas est docteur en neurosciences et diplômée en diététique et nutrition.

Feuilleter cet ouvrage : https://www.odilejacob.fr/feuilleter.php?ean=9782738105288

editions Odile jacob Lucy-Anna Kukstas 1 janvier 1998 224 pages  EAN13 : 9782738105288 145 x 220 mm


La machine UTMB  est un succès , mais ce n'est pas le fruit du Hasard, un livre pour comprendre la valeur de cette course et comment le succès est venue.

The North Face Ultra-Trail du Mont-Blanc Date de parution 01/08/2012 Editeur Petit Montagnard-Autour Du Mont B Nombre de pages 283

Pour sa dixième édition, voici la première histoire de The North Face® Ultra-Trail du Mont Blanc®, la première analyse en profondeur des motivations des coureurs, le premier exposé des retombées économiques extraordinaires qu'il a engendrées pour le Pays du Mont-Blanc.

Extrait de la présentation de Vincent Delebarre, vainqueur en 2004 : « Une compétition hors norme, pensée pour les trailers de tous les horizons et concoctée par une équipe d'énergumènes particulièrement efficace, est ici décryptée. Ce livre nous permet de comprendre son origine, son esprit et son organisation, mais aussi ses incidences dans le monde du trail et sur le triangle de l'Amitié franco-italo-suisse. « Ce premier défi collectif a fait jaillir du Mont-Blanc, tel un volcan, un joyau de l'événementiel sportif. « Un mythe est né, nous dit-on. S'il est, comme il se doit, fondateur d'une pratique sociale, alors oui nous avons bien affaire à un mythe. Et l'on comprend pourquoi il faut en être.

Et pas simplement en tant qu'ultra-trailer. « Démonstration est faite que l'Ultra-Trail® n'est pas qu'une épreuve sportive, mais un vecteur de ras¬semblement, de cohésion, de partage, de mélange qui passionne les différents acteurs, les coureurs, les familles, les populations, les institutions.

Car tel est le pouvoir de l'événement : permettre à chacun de s'identifier au trailer qui traverse l'épreuve, ressentant sa pugnacité, ses doutes, ses craintes, ses joies paroxystiques, ses douleurs et ses émotions. Nous comprenons enfin qui sont celles et ceux qui viennent chercher sur ce tour un moment d'éternité. Nous savons maintenant ce que sont leurs attentes, leurs interrogations, leurs rêves. »


Marcher une philosophie: Frédéric Gros

La marche à pied connaît de plus en plus d’adeptes qui en recueillent les bienfaits : apaisement, communion avec la nature, plénitude… Nous sommes très nombreux à bénéficier de ces dons. Marcher ne nécessite ni apprentissage, ni technique, ni matériel, ni argent. Il y faut juste un corps, de l’espace et du temps.

Mais la marche est aussi un acte philosophique et une expérience spirituelle. Allant du vagabondage au pèlerinage, de l’errance au parcours initiatique, de la nature à la civilisation, l’auteur puise dans la littérature, l’histoire et la philosophie : Rimbaud et la tentation de la fuite, Gandhi et la politique de résistance, sans oublier Kant et ses marches quotidiennes à Königsberg.

Et si on ne pensait bien qu’avec les pieds ? Que veut dire Nietzsche lorsqu’il écrit que « les orteils se dressent pour écouter » ? C’est ce que l’on cherche ici à comprendre. À la fois traité philosophique et définition d’un art de marcher, ce livre en réjouira beaucoup, qui ne se savaient pas penseurs en semelles.

Editions carnet du Nord : http://www.carnetsnord.fr/titre/marcher-une-philosophie

Frédéric Gros  Marcher, une philosophie  Parution : vendredi 15 mai 2009 ISBN : 9782355360084 200 pages


Guide Nutritionnel des sports d'endurance : Denis Riché

La chasse au livres

La première édition du Guide nutritionnel des sports d'endurance a, en raison de son approche très didactique, reçu un très bon accueil de la part du public et du corps médical et a été traduit dans plusieurs langues. Assortie de conseils pratiques, dotée de tests permettant à chacun de déterminer précisément son statut nutritionnel, elle a marqué à la fois parce qu'elle permettait enfin véritablement à chacun de se prendre en charge, mais aussi parce qu'elle intégrait les évolutions les plus récentes de la nutrition.

Mettant à profit l'expérience qu'il continue à acquérir auprès de nombreux sportifs de haut niveau, Denis Riché nous propose ici une nouvelle version de ce guide, rénovée, étoffée et encore davantage axée sur l'explication. Elargi à des aspects de la diététique qui concernent désormais la plupart des adeptes des sports d'endurance (les problèmes posés par la musculation ou le travail anaérobie...), enrichi de nouveaux tests permettant au lecteur d'approfondir sa connaissance de lui-même, cet ouvrage offre également des développements syntéthiques et très complets de questions brûlantes (le rôle des ergogènes, la ration d'attente, les besoins protéïniques ou encore les troubles du comportement alimentaire des sportifs) délibérément ignorées lors de l'édition précédente.

 

Auteur Denis Riché  Editeur Vigot  Date de parution décembre 1998 Format 15cm x 21cm

EAN 978-2711412068      ISBN 2711412067 Illustration Illustrations couleur Nombre de pages 370


Tous des Héros de Mc Dougal

Dire que le livre de McDougall surprend est un euphémisme : mais l’auteur du best-seller Born To Run (éd. Guérin), qui a initié le minimalisme dans la chaussure de trail il y a cinq ans, n’est pas n’importe qui. Il nous entraîne cette fois en Crête, sur la trace d’officiers du SAS britannique traqués pendant la Deuxième Guerre mondiale. Sans autre ressource que le fameux régime crétois

La réponse de McDougall est simple : en se privant du carburant qui d’habitude nous nourrit avant l’effort : des glucides et du sucre. McDougall tire le fil de sa réflexion sur l’endurance et livre une démonstration fascinante. Sans glucides, ces combattants de l’ombre ont dû puiser dans leurs réserves de graisse, mais faut-il encore que les habitudes, forcément contraintes en temps de guerre, suivent. Et c’est la clé du raisonnement de McDougall : les Brits ont tenu grâce au régime crétois autant qu’à l’absence de glucides – comme les héros antiques. Banni également, le sucre. 

.......lire la suite

 

Parution : 26 mai 2016  Format (Taille) 150 x 210 mm  Nombre de pages 464 Nombre d'llustrations 0

Collection Guérin Format Terra Nova  ISBN 978235221-1853 | Editions Paulsen

Pages des éditions Paulsen: tous des Héros


Un super livre d'aventure pour ceux qui aiment les histoires et la course a pied

La Grande Course de Flanagan: Tom McNab

voici ce qui se dit sur le site  de l'Ardèche Sud Ardèche drome

" Difficile de résumer ce livre qui n’est pas seulement un roman sur une course extra-ordinaire, mais aussi une histoire peuplée d’hommes et de femmes aux trajectoires très variées et qui s’inscrivent pour cette course de 5000 km … la moitié des 2000 engagé(e)s n’arrivera pas au bout de la 1ère étape, le 1er jour. Parmi les hommes et les femmes que le romancier nous fait suivre, des passés sportifs très différents cohabitent : du "vieux de la vieille" (Doc Cole, marathonien averti), du coureur de 100 m (l'écossais hugh McPhail) à l’ancien boxeur (Mike Morgan) en passant par le marathonien, ou une « danseuse de marathon » (Kate Sheridan ...ce genre de compétition de danse était fréquent aux Etats-Unis pendant la crise de 1929), ou un mexicain qui est chargé par son village de gagner la course et la prime qui leur permettra de survivre ... ils finissent par former une famille.

C’est aussi l’histoire d’un grand cirque ambulant que son organisateur essaye à tout prix de faire avancer dans cette traversée des États-Unis … des rencontres de communautés là aussi très différentes : de la ville de mineurs en grève à la ville peuplée de familles émigrées d’Ecosse (et qui organiseront des jeux écossais avec les coureurs pour renflouer les caisses vides de l’organisation) … toutes participeront à leur manière à cette avancée qui ne plaît pas aux dirigeants d’un pays confronté à une crise économique mondiale.Ce qui importe au bout du compte, c’est la solidarité entre la plupart des coureurs et que chaque abandon d’un ou d’une concurrente est une perte pour cette communauté ambulante......"

La grande course de Flanagan

« Kate Sheridan parvint à esquisser un pâle sourire, remonta sur la route et se remit en mouvement. Ils coururent ensemble, lentement d’abord, Kate ajustant sa foulée au rythme de Morgan. Du coin de l’oeil droit, elle discernait son épaule gauche, la sentait l’entraîner vers leur objectif commun, sentait en lui un aimant qui l’attirait vers la ligne d’arrivée. »
La plus grande course à pied jamais organisée à travers les États-Unis : c’est l’incroyable défi que lance Charles C. Flanagan, alors que le pays s’enfonce dans la crise de 1929. Sur la ligne de départ, à Los Angeles, ils seront plus de deux mille, venus de soixante pays.
Quelques centaines atteindront New York. Au fil des étapes, ils apprendront à se connaître, trouveront pour certains l’amitié, l’amour… Ensemble, ils iront au bout d’eux-mêmes. Un roman épique, qui mérite bien son statut de livre « culte »… à découvrir au pas de course !

Paru le 02/05/2012 , 624 pages - 150 x 230 mm Couleur - Broché  EAN : 9782746731424 ISBN : 9782746731424 ( cliquez ici )


Courir : Jean Echenoz

origine wikipédia

Courir est une biographie romancée, consacrée à l'athlète Emil Zátopek, de Jean Echenoz parue le aux éditions de Minuit. C'est le second volume d'une suite de « vies imaginaires » consacrée à des hommes illustres.

Historique du roman

La genèse du roman part de l'envie de Jean Echenoz d'écrire une œuvre littéraire consacrée à un sportif légendaire après avoir écrit la biographie romancée des dix dernières années de la vie de Maurice Ravel dans Ravel paru deux ans auparavant1. Étant loin du milieu du sport mais ayant grandi dans les années 1950, la personnalité et les performances d'Emil Zátopek s'imposent rapidement à lui, au fil de ses lectures à des fins documentaires et compte tenu du contexte historique que le coureur tchèque a traversé. La sonorité du nom du coureur tchèque — le travail de Jean Echenoz étant fortement influencé par le rythme des mots, noms et phrases — fut également un élément « déclench[eur] » important dans ce choix2. Jean Echenoz déclare n'avoir pas voulu faire une biographie, mais traiter le sujet comme un personnage littéraire en respectant la réalité biographique tout en se laissant « une marge d'imagination..................

lire la suite sur wikipédia

Détails sur le produit :Broché - Editeur : les éditions de minuit ( 2008) , AUTEUR jean echenoz  ( lien amazon )


Voici un livre introuvable datant de 1997 édité par l'association Marvejols-Mende......cela ne dira sans par grand chose a nos jeunes , mais pour les "anciens", je ne parle même pas des "nouveaux vieux", l'histoire commence en 1973 pour se finir en 1996.

En 1973, la préhistoire de la course a pied, la course hors stade et que chacun comprennent , lisez ci dessous ou cliquez sur le lien ( cliquez ici)

Le livre regorge de photos d'époque, des coureurs et coureuses avec des addidas ou des coq sportif au pied, , les short et la voiture suiveuse, étaitent d'époque, a la page 158 un inoubliable de la course , tous et toutes tombent le haute et entament un parcours de course bien sur en .....tenue légère avec noblesse bien sur. En 1974 également l'on parlait en franc avec 23600 FR de recettes et 26800 FR de dépenses d' ou " comment distribuer cent petits pains quand on n'en a que dix ? Demandez a jésus comment il a fait !"

Enfin encore un mot sur SPIRIDON : " Spiridon est le nom d'une revue internationale de course à pied parue de février 1972 à juin 1989. Elle est créée par deux journalistes : Noël Tamini et Yves Jeannotat. Troisième revue au monde à parler seulement de course à pied, Spiridon a paru six fois par an jusqu'en 1989. On note toutefois qu'elle pris le nom de Foulées de novembre 1985 à décembre 1986. La revue a totalisé 111 numéros et tire son nom du premier champion olympique du marathon : le Grec Spyrídon Loúis1...... ( source wikipedia ).

Retrouvez les editions de 1972 a 1989


Un livre qui commence a dater puisque imprimer par un coureur mythique pour les "anciens" de course a pied , un temps ou le "Trail" n'existait pas et ou le terme "ultra" était encore libre , livre écrit en 1981 par serge Cottereau, voici la préface de l'époque:

" tout le monde peut, quel que soit l'âge ou il débute, son sexe, ses dons naturels et son mode de vie antérieur, avec un entraînement même réduit mais régulier, parfaitement compatible avec sa vie familiale et professionnelle, arriver à courir plusieurs kilomètres, dix, vingt...sans s'arrêter, même si, a priori, courir 50 m parait déjà presque impossible."

Détails sur le produit :Broché - Editeur : A COMPTE D'AUTEUR (1980)

lien wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Cottereau

mercredi, juin 20, 2018 12
Vous trouverez en ligne dans la rubrique classement du site. Concernant les regroupement club ou...
lundi, juin 18, 2018 44
Pourquoi changer une formule qui depuis 2005 est fidèle au du Centre de rééducation Fonctionnel de...
jeudi, mai 17, 2018 571
Le Trail de l'Aven de Melgven soufflera ses 10 bougies dans un mois tout pile .10 ans cette année,...
lundi, avril 02, 2018 304
Partez à l’assaut des plus beaux paysages de l’Hexagone avec notre guide complet des 5 plus beaux...
jeudi, mai 17, 2018 615
Le trail de l'Odet 2018 aura lieu le samedi 9 juin 2018. La formule 2017 sera reconduite avec les...
vendredi, mai 04, 2018 1374
Le 10 mai 2018 au FAOUET (56) ça va être le CHAOS ! Pour tous les passionnés de Trail et courses...
mardi, mai 01, 2018 1780
Tous les temps de vos courses sur le Challenge Armor Argoat 2018, classés par ALPHA. TC = total...
dimanche, avril 29, 2018 706
Suivez le parcours de Yves Mainguy sur le Bretagne Ultra trail 2018 . en attendant le reportage...
  • Nouveautées 2018 , un NOZ TRAIL pour Rosporden Oxygène le 22 octobre, un parcours Trail autour de 11 Kms dans la campagne. LA TRACE vous proposera un parcours Solo de 30 kms et un Duo de 2 x 15 kms le 31 mars.

    Voici les dates des courses du Challenge pour 2018 : 14 étapes

    • 11 Février le Trail de Trévarez
    • 31 mars La Trace Trégunc Névez
    • 28 avril pour le Bretagne Ultra Trail
    • 10 mai le Faouet
    • 13 mai Bubry
    • 9 juin le Trail de L Odet
    • 17 juin le Trail de L'Aven
    • 14 juillet Trail de Landudal
    • 22 juillet Locunolé
    • 19 aout Riec S Belon
    • 22 et 23 septembre le Trail du Ster Goz
    • 30 septembre à Plouay
    • 14 octobre pour le Tro Coat Loch
    • 27 et 28 octobre Trail vallée du Scorff a Cléguer

  • Photographies

    Retrouverez les liens vers les divers albums photos des courses du Challenge Armor Argoat. Les liens traditionnels du site et des albums restent d'actualités.

    Pour proposer vos liens qui ne seront affiché qu'après VALIDATION, rendez-vous la rubrique : " Proposer un lien Photos", et compléter UNIQUEMENT :

    1. Le Titre (soyez le pus explicite possible  ex trail du Ster Goz Kernevel
    2. Sélectionner la catégorie "photographies"
    3. dans URL, indiquez l'adresse internet ou la page Facebook de votre album
    4. Quelques explications si vous le souhaitez
    5. N'oubliez pas de faire " SAUVEGARDEZ"
    6. accès direct pour proposer un lien : " Proposer un lien Photos"