Qui peut Donner ?

  • Toutes les personnes âgées de 18 à 65 ans,
  • Toutes les personnes qui le souhaitent,
  • Un entretien avec un médecin de l’EFS est nécessaire pour y participer comme pour le don de sang,
  • Tous les groupes sanguins sont importants,

 

Comment faire ?

  • Prendre rdv à la Maison du Don de votre choix,
  • Le don dure environ 1h30 sur place,
  • Il faut respecter 2 semaines entre chaque don de plasma,


 

Lors de la remise des prix du challenge Armor Argoat, les coureurs par l'intermédiaire de Nicolas le Dain ( voir en fin d'article) écouté le docteur Sophie Prigent et Magali Bidon de l' Etablissement Français du Sang évoquer le don de plasma, un écho favorable auprès de l'assemblée,  puisque près d'une 30 de promesses de Dons ont été enregistrés. Un temps pour lire cette page et prenez rendez-vous auprès de L'E.F.S de votre région , Quimper ou Brest, Lorient, Vannes, St Brieuc, ou Rennes.

A bientôt.

 

 

 

Le Don de Plasma

 


Le plasma est le liquide dans lequel baignent les cellules sanguines (globules rouges, plaquettes…. )

 
Il permet :

  • Transfusion directe surtout en réanimation
  • De faire des médicaments

 

 


Les médicaments dérivés du plasma : POUR QUI, POURQUOI ?

 Les besoins en plasma pour les médicaments servent essentiellement à produire des immunoglobulines (anticorps)

 


Médicaments

  • certaines maladies les besoins sont importants :
  • Maladies immunitaires (immunoglobulines)
  • Les greffés du foie (immunoglobulines),
  • Hémophiles (facteur de coagulation)
  • Grands brulés (albumine) …

 

 

 

LE PLASMA : 130 poches nécessaires par jour En Bretagne - Des besoins doublés d’ici 2020

 

Perspectives 2020 : Dons de Plasma

 

Pourquoi les besoins en immunoglobulines augmentent-ils ?

 

  • Le nombre de patients traités pour un déficit immunitaire augmente en permanence :
  • vieillissement de la population
  • Dépistage et diagnostic amélioré
  • Infections à VIH

 

  • Chaque patient traité est traité à vie

 

  • Le nombre de maladies traitées par immunoglobulines (maladies du sang, maladies neurologiques) est en augmentation

 


Qui peut Donner ?

  • Toutes les personnes âgées de 18 à 65 ans,
  • Toutes les personnes qui le souhaitent,
  • Un entretien avec un médecin de l’EFS est nécessaire pour y participer comme pour le don de sang,
  • Tous les groupes sanguins sont importants,

 

Comment faire ?

  • Prendre rdv à la Maison du Don de votre choix,
  • Le don dure environ 1h30 sur place,
  • Il faut respecter 2 semaines entre chaque don de plasma,

 

 

En 2020

 


186 000 dons nécessaires (169 000 dons en 2016)

Dont 134 000 dons de sang total (72% des dons)

Dont 47 000 dons de plasma (25,5% des dons)

Dont 4500 dons de plaquettes (2,5% des dons)

 

 

Site Etablissement Français du Sang

 


 

 

Nicolas le Dain, Nico pour les intimes n'est pas un inconnu pour beaucoup d'entre nous , en 2016 nous avions salué son engagement à courir toutes les épreuves du Challenge Armor Argoat, sur le Bretagne Ultra Trail dont il a fait toutes les éditions, il nous a quelques fois laissé quelques sueurs....à son arrivée.

Mais surtout Nico à un coeur, normal me direz vous mais en parlant de coeur je parle de celui d'accumuler les kilomètres  mais PAS QUE pour soi aussi pour les autres, comme le 7 et 8 octobre dernier pour l'E.F.S ( établissement Français du Sang) de Quimper à Brest en aller et retour soit en 170 km l'équivalent de la diagonale des fous ( déniv en moins), un parcours et une action à sa mesure et a renouveler en ........2017 , avec plus de participants.

 

Bretagne ultra Trail 2016

( Gourin trail des Crétes 2015)

 

Durant des années, je ne courais que les courses sur route (du 10 km aux marathon), sans entraînement spécifique autre que le maintien en condition physique professionnel. Si bien que j'obtenais des résultats en dents de scie ! 

En 1988, j'ai arrêté la course à pied durant une dizaine d'année pour ne faire que des cyclosportives, après avoir goûté au triathlon, avant de prendre une licence FFA à l'ULAQC en 1997 afin de suivre des plans d'entraînement et améliorer mes résultats.Je suis régulièrement en 38' les 10 km, en 1h 26' les semis et en 3 h les marathons. Depuis, j'ai couru beaucoup de cross, de courses sur route (du 10 km au marathon) puis de trails et des ultra trails.

 

En ultra trail, j'ai terminé l'UTMB, le Grand Raid des Pyrénées, la TransMartinique, l'Ultra Trail du Puy Mary à Aurillac, le Vulcain à Volvic, la Maxi race d'Annecy, le B.U.T., le tour de Belle Île, l'Ultra Trail des Côtes d'Armor, la SaintéLyon, l'Ultra marin du Golfe du Morbihan et surtout la "Ronda dels cîms" à Andorre.J'aime également les courses par équipe comme les 6h de Scaër ou les 24h de trail à Brest cette année.

 

Sur la route, je recherche plus un chrono principalement. Sur les trails (du court et au long), je cherche à courir aisément.Sur les Ultra trails, je recherche l'évasion... et les terminer.

 

Aujourd'hui, je suis licencié à l'association sportive de la fonction publique du Finistère (ASFP 29) depuis 1999.Il s'agit d'une petite association d'une quinzaine de coureurs, d'amis avant tout, affiliée à la FFA dans laquelle je me sens très bien.Nous n'avons pas d’entraînement en groupe, chacun court quand il le peut mais nous avons plaisir à nous retrouver sur les courses où chacun donne le meilleur de soi-même.  L'ASFP 29 a organisé 5 éditions de "La Cap Coz" à Fouesnant, course nature de 10 km, dont chacune d'elle a été une belle réussite sportive.  Ainsi, grâce au grand nombre de participants, nous avons pu aider financièrement 5 associations caritatives.

 

 

Depuis que je me suis mis à faire du trail, je cours chaque année sur les épreuves du challenge "Armor - Argoat" avec plaisir.  L'an passé, j'ai réussi à courir l'intégralité des 16 courses et cela avait été un vrai défi d'autant plus que je m'étais également classé sur le challenge "Armorik trail".

Chaque organisation fait tout pour rendre agréable les parcours et la convivialité y règne. Les coureurs y sont très bien considérés.  J'en profite pour remercier tous les bénévoles sans qui les courses ne pourraient avoir lieu et les propriétaires qui nous laissent passer sur leurs parcelles.  Une des épreuves qui me tient à coeur, c'est le Bretagne Ultra Trail. J'ai participé aux 5 dernières éditions et terminé les 5.

 

Cette année, même si j'ai couru l'UTCA, le BUT, le Trail Napoléon, le marathon de Mayenne/Laval, ma saison a été plus tranquille.J'ai mis du temps à redescendre des sommets d'Andorre (170 km avec 13500 mD+- et 16 cols au dessus de 2400 m en 59h 16') et du G.R.P. dans la foulée.

 

En 2017, je pense que le gros Ultra sera "L'Infernal" dans les Vosges en septembre soit 200 km avec presque 11000 mD+-.  Je vais donc me préparer pour cet objectif sur deux épreuves longues, le B.U.T. en avril et les 110 km / 7000 m D+- de la Maxi Race en mai.

 


 

Enfin le 7 octobre dernier, j'ai mis en place avec l'établissement Français du sang (EFS) de Quimper ce qui pourrait être le début d'une belle action annuelle pour une bonne cause. En effet, pour promouvoir le don de plasma principalement, j'ai parcouru seul la distance de 178 km entre les maisons du don de l'EFS de Quimper et de Brest (aller/retour) en passant par Quemeneven, Cast, Dinéault, le pont de Térénez, Le Faou, Loperhet et Plougastel Daoulas.

Le but de cette action étant de sensibiliser les sportifs, qui peuvent le faire et qui ne le font pas encore, que donner le plasma régulièrement est compatible avec une pratique sportive, même intensive.  En effet, depuis de nombreuses années, je donne en moyenne une fois par mois mon plasma ou mon sang total en intégrant mes activités professionnelles et sportives.  Les globules rouges sont rendus lors d'un don de plasma ce qui fait qu'on récupère très vite et dès le lendemain le sport peut être pratiqué normalement.

Le besoin en plasma va augmenter phénoménalement dans les prochaines années.  Le plasma sert à traiter les hémophiles, les patients qui souffrent de déficit immunitaire ou de problème de coagulation (grands brûlés, hémorragies importantes...) et permet de recueillir 3 fois plus de plasma que lors d'un don de sang total.

 

Cette sensibilisation pourrait donc être reconduite différemment et en impliquant plus de coureurs.

 

 

Lien articles dans cote quimper

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir