Après avoir grimpé le chemin des biquettes puis les marches de Sainr Barbe, les coureurs longent l'Ellé aux eaux tumultueuses en hiver.
Et c'est le chaos de l'Ellé et ses gros blocs de granite.
La montée est rude même pour les premiers, Jérome Suppi et Thomas le Lons suivis de peu par Claude Perrot.

 

Aujoud'hui la roche est bien sèche et ça ne glisse pas. De plus il ne fait pas chaud.
Un temps idéal pour le trail

 

Voici le jeune Leo Kerhost de Gourin Court qui se lance sur la longue distance.
Anne Bertrand passe en tête sur ce roches et ne sera plus rejointe.
Les fougères commencent à dérouler leur tiges : attention il y a pas mal de tiques.

 


Le sentier est étroit mais il n'y a pas de bouchon car on prend le temps de souffler
2 féminines bien connues, fidèles du challenge, qui se suivaient déjà à Bubry , Z Thouminot et S Le Floch.

 

On reconnait les maillots de Queven athlétisme

 

Dans la bosse qui monte vers le château de Barregant, on entend un air de musique:
y aurait -il un concert là -haut?
  suite et photos à venir album N°1 : Le Chaos