Après la canicule , un peu de fraîcheur, ça fait du bien : un temps idéal pour une sortie du côté de Locunolé.
Mais ce n'est plus de la pluie , c'est le déluge et des éclairs tonitruants au-dessus des coureurs. Heureusement , sans conséquence!
Le bénévoles du premier ravito ont peu de succès sous la douche céleste.


Pas besoin de se mouiller pour éviter la surchauffe.
Visiblement le trio de Gourincourt garde le moral et espère retrouver tous les coureurs le 11 août à Gourin

 

Quittons la première portion et traversons l'Ellé aux Roches du diable.
Au point de vue, les premiers coureurs  du 24 arrivent à fond de train.
José Sancho mène devant Benjamin le Garrec qui va mettre à profit ses qualités de traileur pour prendre l'avantage .
En effet on aborde les portions très techniques pour ne pas dire "casse-g...."
Et plus ça va , plus ça glisse.

 

Virage serré à gauche pour ne pas prendre un bain dans les eaux bouillonnantes , un bon équilibre et une bonne grimpette !

 

De la verdure, encore de la verdure: les concurrent(e)s apprécient ce passage difficile mais vraiment beau!

 

                                                       suite