Ils sont partis à 8heures du matin pour les 42 km du trail le plus long du Challenge (si l'on excepte le BUT)

Nous voici près la chapelle Saint Sauveur au km 13.

Une petite gelée a blanchi la vallée et il fait un temps magnifique pour courir.

On franchit la rivière sur un pont naturel.

 

   A gauche Jérome Suppi, reprend de la vitesse,

à droite, ne serait-ce pas Matthieu Craff, le leader du challenge, qui a couru les Templiers le week-end précédent?

bravo Mathieu!

 

Les écarts ont déjà assez importants , Les concurrents profitent de ce passage roulants avant de retrouver une belle bosse

 

Voici les féminines; c'est Mélanie Toullec (ancienne lauréate du BUT) qui mène la course.
Les candidates du Challenge sont restées sur le 18km. et le photographe est resté sur le 42 !

 

Philippe Ehouarne est venu vérifier si tout se passe bien.

Plusieurs coureurs ont failli tourner à gauche malgré un panneau , ce qui montre bien qu'en trail il faut être attentif.

On franchit toujours notre pont naturel ,

avec plus ou moins de rapidité et d'agilité , aucun plongeon à déplorer : certains ont été très prudents

 

Certains font une pause et prennent la pose pour la photo souvenir.

Retour vers la chapelle (par le chemin direct (sans bosse)et on retrouve les "aventuriers du chêne penché"

 

Album N°1 du 42 Saint Sauveur

 

 

 Je n'ai pu suivre le 18 km mais Christophe vous a flashés

 Photos de Christophe

Peu avant le ravitaillement de la chapelle Saint Anne, on longe le Scorff , puis il faut remonter à travers les landes par un chemin très étroit.

Ici, tout le monde marche et reprend son souffle.

Le sentier est en dévers sévère et si on roule , on se retrouve dans les ajoncs et les bruyères.

Les coureurs sont maintenant bien espacés. Plus besoin de doubler, chacun va à son rythme.

 

Les passages ombragés où il fait encore froid succèdent aux passages en plein soleil où il fait bien chaud

A droite, voici Nicolas qui boucle sa seizième course longue du Challenge: félicitations, Nico !

 

Retour dans les roches pour voir les féminines en plein effort!

A droite Stéphanie ne se ravitaille pas! Elle a ramassé un champignon (pied de mouton): quel coup d'oeil!

 

Avant d'affronter cette bosse, un passage roulant le long du Scorff donne un moment de récupération au soleil!


 

   Courage! le ravitaillement n'est pas loin avec du sucré et du salé pour tenir les derniers km.

Un grand remerciement à tous les bénévoles du Challenge, sans lesquels  ces trails ne pourraient avoir lieu.

Gardons cet esprit de convivialité dans tous nos courses.

 

   

   Et un passage rapide par Saint Yves où les coureurs retrouvent le Scorff et une belle bosse.

On terminera le 42km par une photo de Mélanie toute souriante.

Une belle victoire dans un cadre magnifique

 Album N° 2 Près de la chapelle Sainte Anne