Trail de l'Odet du Stangala à l'arrivée





C'est le moment de sortir son petit appareil-photo pour garder un souvenir du Stangala.
Devant un paysage si reposant, on ne peut que sourire malgré les efforts de la montée.




Pas le temps d'aller voir les coureurs, faire trempette dans l'Odet
ni de les voir goûter le jus de pommes de la cidrerie.
Pour réconforter les coureurs qui auraient un "coup de pompe",
on leur donne un verre de potion magique (obligatoire , dixit René) pour qu'ils finissent" pompette"
Mais non! ils ont l'air bien lucide à 500m de l'arrivée.




Mais attention, il reste une dernière bosse; une bosse à crampes après 26 km!




Voila la bosse : on a le droit de marcher!
Spécialité d'Ergué : la course est fermée par une charmante coureuse; la tenue change tous les ans: tahitienne, une année;
 cette année, Jane , compagne de Tarzan, sauf erreur. En tout cas, excellente idée!

                                    album N°1 le stangala (cliquez) album n°2 Stangala et arrivée (cliquez)
Et n'oubliez pas samedi 28 mai, la grande épreuve, organisée par  les associations du Challenge Armor argoat:
venez goûter l'ambiance du départ au pied de la majestueuse basilique de Quelven à Guern, la descente des marches de la chapelle de Gelhouit à Melrand, vous plonger avec les coureurs dans l'ambiance du moyen âge,voir les ravitos à Bubry, vivre le départ du 62 à Plouay, franchir les Roches du diable, longer l'Ellé de  Ty Nadan à Quimperlé, arriver sur la mer en suivant la Laïta et enfin partager l'émotion des arrivants sur la plage de Bellangenet! Une course qui déborde de convivialité!